Une nouvelle boutique mystérieuse ouvre dans une petite ville qui semble toujours stocker les désirs les plus profonds de chaque client, avec un prix beaucoup plus lourd que prévu ….Needful Things (le film) tourne autour de la ville fictive de Castle Rock, Maine. Un homme d’affaires nommé Leland Gaunt joué de manière adéquate par Max Von Sydow ouvre un magasin de type petites antiquités appelé & quot; Needful Things & quot; et a quelques éléments uniques et spéciaux pour certaines personnes dans la ville. Son seul but d’être en ville est de faire des ravages avec les gens à Castle Rock. Il le fait en échangeant des biens spéciaux pour certaines farces des gens de la ville tournent tous les uns contre les autres et empoisonnent leur ville. Je pense qu’il est important d’essayer de séparer un film à partir de sa source … dans ce cas, l’incomparable Stephen King Novel. Malheureusement, je finis les nouvelles heures avant de regarder l’adaptation cinématographique qui doit amener les inévitables comparaisons. Je ne crois même sur son propre, le film manque quelque chose … de développement du caractère. Nous ne savons rien au sujet de ces personnes, et pour être une histoire de Stephen King c’est insondable. Roi passe toujours des centaines et des centaines de pages nous amener à plonger dans une ville, il y a des gens, chaque personne et toutes leurs personnalités. Ce film tente d’ignorer tout cela et aller directement à la racine de l’histoire qui est un mal ancien (dans ce cas, fait clairement être le diable) qui veut détruire cette ville. Roi a créé Needful Things en partie à détruire minutieusement sa création qui est Castle Rock, le film voulait simplement prendre les soi-disant meilleures parties de ce et le recréer. Ce film est pas aussi bon qu’il devrait être en partie à cause de la nature volage des cinéphiles qui ne supportent pas de siéger dans un théâtre pendant plus de 1 heure 30 minutes. Pour la justice ce film devrait être une mini-série d’un minimum de 4 heures. Les côtés positifs étaient très certainement le casting. Ed Harris a joué un fort, puissant et Alan Pangborn et Bonnie Bedelia était un Polly intriguant encore malheureusement sous-utilisé. Sydow a joué un décent Leland Gaunt, bien que le scénario aurait pu le faire beaucoup plus pour lui. Le casting de soutien, y compris JT Walsh comme l’équilibre déjà hors Danforth (Buster) Keaton a été bien fait. Le film vient de sortir en me priant et pleurant pour une adaptation complète du livre. Je comprends l’écrivain ou écrivains ont tenté de tirer ensemble le mieux qu’ils pouvaient, mais ils sont tombés à court d’un livre incroyable qui a trop d’éléments importants qui ont été laissés de côté. Le film est agréable et probablement moreso si vous ne l’avez pas lu le livre. On se sent toujours comme il manque quelque chose. Il vaut la peine de vérifier surtout si vous aimez les films Roi. 6/10 …

Category:

Drame, Fantastique

Comments are closed.