Film avis 17 Août 1948, l’ÉCRAN; Film De Allemagne T.M.P. Publié le 17 Août, 1948, une étude confus et décousu de désillusion en Allemagne après la guerre est présentée de façon très stylisée « Murderers Among Us. » Cette image fabriqués en Allemagne, produit en 1946 au studio DEFA dans la section sous contrôle russe de Berlin, a eu sa premi locale re yesterady à l’Avenue Playhouse. Cependant, l’image ne sont pas susceptibles de faire toute sorte d’impression autre que comme un bibelot, parce que le scénario manque de cohésion et le caractère central est mal agi. Il est un médecin qui cherche à dissimuler par la boisson et le cynisme de la révulsion totale de ses expériences avec l’armée nazie. Les ruines de Berlin, ses citoyens en haillons, affamés et malades, sont employés pour un effet symbolique, mais pour la meilleure partie de trente minutes le film est déroutant et ni le dialogue allemand ni les titres anglais aider à faire le cours de l’histoire claire. Trop de stress est placé sur la régénération du médecin au moyen d’un roman classique. Par conséquent la rencontre du médecin avec son ancien capitaine, un nazi meurtrière qui a réussi à devenir confortablement établie à nouveau comme un « bon » allemand, a l’apparence d’avoir été ménagé pour la propagande plutôt que l’effet dramatique. Ernst Borchert que le médecin fait une apparition en désordre inutilement et la façon dont l’homme exagère une indication claire que le directeur, qui est également crédité comme l’auteur, n’a aucun sentiment pour la caractérisation. Il est, en fait, surtout intéressés par les effets de caméra, mais sa technique est guindée et ancienne. L’héroïne, Hildegard Knef, est une jolie blonde et est à Hollywood sous contrat avec David O. Selznick déjà. Elle se gère avec compétence, mais ne donne aucune indication de la capacité d’agir particulière dans ce rôle particulier. Cependant, il est juste, compte tenu des circonstances, de réserver son jugement jusqu’à ce que Mlle Knef peut être vu dans des conditions plus favorables.
Film De Allemagne
 
ASSASSINS parmi nous, écrit et réalisé par Wolfgang Staudte; une production DEFA faite à Berlin, Allemagne; distribué ici par Artkino. A l’Avenue Playhouse.
Susanna Wallner. . . . . Hildegard Knef
Dr. Hans Mertens. . . . . Ernst Borchert
Le capitaine Bruckner. . . . . Arno Paulsen
Frau Bruckner. . . . . Erna Sellmer
Herr Mondschein. . . . . Robert Forsch
M. Timm. . . . . Albert Johann …Ayant tout juste vu ce film pour la première fois, je suis d’accord avec les autres commentaires.

L’action semble théâtrale, parfois presque politique. Le film ferait un grand double avec & quot; The Third Man & quot ;.

Ce qui m’a frappé était la signification de ce film. Que les Soviétiques sont ceux qui l’ont rendu possible. Ce pardon (et la justice légale) pas la vengeance étaient les buts pour passer devant les horreurs de la vie, un message ne provoqué par les Soviétiques changeant la fin. Ne pas avoir connu l’histoire de ce film, je me demandais sur l’implication soviétique, quand dans un des enfants de scènes de rue jouaient à l’intérieur un jet de pierre d’un char soviétique détruit. (Ou était-ce naufrage?).

Il a été fait en 1946. Je peux seulement imaginer les difficultés pour tout le monde envahi par les guerres de chemin destructeur. Ce film montre clairement que la vie ne continue ….

Category:

Drame, Romance, Thriller

Comments are closed.