…Parfait, il n’y a pas de meilleure façon de décrire cette merveilleuse production de Roman Polanski. Cette fois l’histoire honoré par l’un des plus grands écrivains du monde a été donné un excellent traitement par un directeur fantastique.

Tout d’abord, le jeu est assez bonne, pas seulement comme on pouvait s’y attendre de Ben Kingsley (qui en fait lui-même comme intrigant Fagin acariâtre), mais des acteurs de l’enfant aussi bien, notamment Barney Clark et Harry Eden (qui jouent Twist et Dodger , respectivement). Un autre aspect notable de la distribution est ils parlent tous avec un fort accent du 19ème siècle britannique, et pourtant réussi à être parfaitement intelligible pour le public.

Quant à l’histoire, eh bien, ce que je peux dire, il est Dickens! Certains caractères sont bien sûr coupé du livre, et quelques points de l’intrigue et des éléments sont manquants, mais il faut s’y attendre quand un livre est traduit en un film. Malgré les coupures, le film est très fidèle au livre, et l’on ne pouvait guère demander une meilleure traduction du support écrit au visuel.

Malgré merveilleux acteur et excellente histoire, ma partie préférée de ce film est sans aucun doute les visuels. L’ensemble et le costume équipage a fait un travail incroyable de recréer Londres où Oliver a vécu. Chaque nuance de Londres, des bidonvilles au bien de faire des zones a été très fidèlement réalisé à l’écran. La misère des ruelles est presque palpable que les personnages marchaient dans la boue, et on est presque tenté d’ôter leur chapeau quand les paysages se déplace vers les foyers de la classe moyenne.

Dans l’ensemble, je peux trouver très peu pour ne pas l’éloge de ce film, la seule chose que je peux trouver une faille avec la bande sonore, car il semble un peu rares dans certaines régions, et peut-être un peu trop répétitif. Je recommande vivement ce film à quelqu’un qui est un fan de tout genre ….

Category:

Drame

Comments are closed.